Searching for: "Ezwa"

  • Emile Gaboriau

    Ce roman policier, historique et d'amour, mené de main de maître, en passionnera plus d'un : Vers onze heures du soir, le dimanche gras de 18.., non loin de l'ancienne barrière d'Italie, des cris effroyables, lancés de la Poivrière, parviennent à la ronde d'agents du service de la sûreté menée par l'inspecteur Gévrol. Ces hommes accourent. Un triple meurtre vient d'être commis. L'assassin est pris sur le fait. Contrairement à Gévrol, qui conclut que quatre coquins se sont rencontrés dans ce coupe-gorge, qu'ils se sont pris de querelle, que l’un d’eux avait un revolver et a tué les autres, Lecoq, nouvelle recrue, entrevoit un grand mystère. La piste trouvée, il...read more

  • Paul Auguste Jean Nicolas Feval

    Arrivés à une époque où le crime fait de nouveau salle comble, sortons cette œuvre extraordinaire, cet affreux roman de nos tiroirs. Plein de confiance, Monsieur Féval proclame qu' « on ira pas plus loin dans la voie du crime à bon marché. » Et c'est bien vrai : une moyenne de soixante-treize assassinats par chapitre, c'est inouï ! Sans parler des vols, viols, substitutions d'enfants, faux en écriture privée ou authentique, détournements de mineures, effractions, escalades, abus de confiance, bris de serrures, fraudes, escroqueries, captations, vente à faux poids et attentats à la pudeur dont cette histoire regorge. Amateurs d'humour grinçant, prêtez l'oreille et...read more

  • Charles Perrault

    Cette édition de 1742 nous rapporte les contes de ma mère l’Oye adaptés par Charles Perrault et agrémentés de moralités. Pleines d’enseignements, ces histoires du temps passé, contées, en France, depuis le Moyen Âge, nous ferons encore rêver ou frissonner avec leurs jeunes filles et jeunes gens dans l’adversité, leurs princesses et leurs princes et, bien sûr, leurs fées. Retrouvons donc le petit Chaperon rouge, Cendrillon, le Chat botté, … et redécouvrons d’où nous vient ce « Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir ? » In this book, published in 1742, Charles Perrault accompanies his Tales of passed times, by Mother Goose, with witty morals. In the...read more

  • Honore de Balzac

    Malgré l’avis de son père, Juliette épouse l’homme dont elle est follement amoureuse, un colonel de Napoléon à l’avenir prometteur. Les années passant, elle réalise que son père avait bien raison… Un gentilhomme anglais, qui s’est épris d’elle, parvient à gagner son coeur. Elle restera malgré tout vertueuse, causant ainsi, sans le vouloir, sa mort. Une nouvelle rencontre, M. de Vandenesse, changera drastiquement le cours de sa vie. Cela aura des conséquences bien funestes sur le bonheur de sa famille. In spite of her father’s opinion that the man is unworthy of her, Juliette marries her first love, a promising colonel of Napoleon. As the years go...read more

  • Gabrielle-Suzanne Barbot Gallon de Villeneuve

    Est-il besoin de résumer ce conte ? Il vous est sans doute bien connu. Quoique... Vous serez peut-être surpris de découvrir ce qui a fait de la Bête ce qu'elle est et que la Belle n'est pas tout à fait celle qu'on pense. Is there a point in summarizing this tale ? You probably know it all already. Although... You may be surprised to find out why the Beast became a beast and that Beauty is not quite who we think she is. (Summary by...read more

  • Alphonse Daudet

    Qui n’a jamais entendu parler de Tartarin de Tarascon, le grand Tartarin, héros de Tarascon, chef des chasseurs de casquettes ? Alphonse Daudet nous le présente, nous dépeint son « chez lui », ses habitudes, sa vie à Tarascon, qu’il va être amené à quitter pour une chasse au lion … Il nous invite à le suivre en Algérie et à découvrir ses aventures burlesques. (Introduction de Ezwa) “Tartarin de Tarascon” tells the burlesque adventures of Tartarin, a local hero of Tarascon, a small town in southern France, whose invented adventures and reputation as a swashbuckler finally force him to travel to a very prosaic Algiers in search of...read more

  • Comtesse Sophie de Ségur

    La Comtesse de Ségur nous livre ici quelques récits qui avaient tant amusés ses petites-filles. L’on y découvre des enfants bien curieux, bien courageux, bien vertueux, avec leurs bonnes et mauvaises fées. Elles les feront passer par des épreuves bien difficiles… Here are a few tales that entertained the countess of Ségur’s grand-daughters. We meet with very inquisitive, very brave, very kind children, with their good and bad fairies. They will have them go through great ordeals… (Summary by...read more

  • Paul Bilhaud

    « Riquette et Riquet s'aiment, c'est là l'important. Que voudriez-vous savoir de plus ? Comment ils se sont connus ? Où ils se sont rencontrés ? S'ils sont mariés ? S'ils ne le sont pas ? S'ils demeurent ensemble ou s'ils habitent séparément ? Dans quel quartier ? À quel étage ? Quel est le prix de leur loyer ? Comment ils s'habillent ? Ce qu'ils mangent à leurs repas ? etc... etc... L'auteur n'estime pas ces détails indispensables à son récit. Aussi de Riquette et de Riquet il ne vous dira que ceci : Vous voulez les connaître ? Écoutez-les bavarder, rire et s'embrasser. Bavardages, rires et baisers, toute leur histoire tient en ces trois mots que résume cet autre :...read more

  • Jean Lorrain

    Comment, Viviane, la fille onduleuse aux crins d'or, courtisane galloise experte en félonie, des douze preux d'Arthur ayant été honnie pour sa langue envieuse et ses viles amours, se vengea. » « Ainsi donc tu le veux, couleuvre aux yeux de femme ? Apprends donc la légende. » (Extraits adaptés) How the perfidious Viviane took revenge on Arthur's valiants, who held her in contempt, by seducing Myrdhinn, the sorcerer. So, that is what you want, grass-snake with woman's eyes? Then, learn the legend. (Summary by...read more

  • Georges Rodenbach

    Voilà cinq ans que Hugues Viane est veuf. Voilà cinq ans qu'il est venu s'installer à Bruges, cette ville qui lui renvoie son image : triste et grise. Au cours d'une de ses promenades nocturnes, il croise sa morte ou, tout au moins, une femme qui lui ressemble. Mais alors qu'il la suit, elle disparait à un carrefour. La retrouvera-t-il ? Est-elle vraiment telle que celle qu'il a perdue autrefois et qu'il pleure encore ? Bruges demeurera-t-elle cette ville morte? (par Ezwa) Bruges-la-Morte is a short novel by the Belgian author Georges Rodenbach, first published in 1892. The title is difficult to translate but might be rendered as The Dead City of Bruges. It tells the story...read more

  • John Bunyan

    « Le pélerinage d'un nommé Chrétien » est un roman allégorique de John Bunyan, publié en 1678. L'auteur rédigea cet ouvrage en 1675, alors qu'il était emprisonné pour avoir violé le Conventicle Act, qui punissait les personnes coupables d'avoir organisé des services religieux non autorisés et sans supervision de l'Église anglicane. Le récit rapporte les aventures de Chrétien, un homme ordinaire tâchant de se frayer un chemin depuis la ""Cité de la destruction"" jusqu'à la ""Cité céleste"" de Sion. ""The Pilgrim's Progress from This World to That Which Is to Come"" by John Bunyan (published February, 1678) is a Christian allegory. It is regarded as one of the most...read more

  • A. Vemar

    Vous n'avez jamais eu le temps de lire Les Misérables ? Eh bien, en voici l'occasion. Ces misérables-ci sont très concis. Here is your chance to listen to the whole story in less than an hour. (by...read more

  • Maurice Level

    La police est bien mal faite. » Voilà l'opinion qu'Onésime Coche, reporter dans un quotidien du matin, à Paris, ne manque pas d'émettre à la fin de ses articles. Au sortir d'un dîner chez son ami Ledoux, il trouvera l'occasion d'en faire la preuve. Par quel moyen et d'où viendra l'épouvante ? À vous de le découvrir. ""Our police service is thoroughly inefficient."" That is the opinion Onesimus Coche, mere journalist, frequently expresses in his articles. After dining at his friend's Monsieur Ledoux, he will have the opportunity to prove his point. Where will the grip of fear come from? You will have to find out for yourself. (by...read more

  • Jean Brumaire

    Voici un recueil de poèmes paru dans une édition privée en 1892. Here is a collection of poems published in a private edition in 1892. (by...read more

  • Emile Zola

    J’accuse est le titre d’un article rédigé par Émile Zola lors de l’affaire Dreyfus et publié dans le journal L’Aurore du 13 janvier 1898 sous forme d’une lettre ouverte au Président de la République Félix Faure. Il s’est inspiré d’un dossier fourni en 1896 par l’écrivain Bernard Lazare. (Résumé de Wikipedia) “J’accuse!” (I accuse!) was published January 13, 1898 in the maiden issue of the newspaper L’Aurore (The Dawn). It had the effect of a bomb. In the words of historian Barbara Tuchman, it was “one of the great commotions of history.” Zola’s intent was to force his own prosecution for libel so that the emerging facts of the Dreyfus case could...read more

  • Charles Perrault

    J'aurais pu rendre mes Contes plus agréables en y mêlant certaines choses un peu libres dont on a accoutumé de les égayer; mais le désir de plaire ne m'a jamais assez tenté pour violer une loi que je me suis imposée de ne rien écrire qui pût blesser ou la pudeur ou la bienséance. Voici un Madrigal qu'une jeune Demoiselle de beaucoup d'esprit a composé sur ce sujet, et qu'elle a écrit au-dessous du Conte de Peau d'Ane que je lui avais envoyé. Le Conte de Peau d'Ane est ici raconté Avec tant de naïveté, Qu'il ne m'a pas moins divertie, Que quand auprès du feu ma Nourrice ou ma Mie Tenaient en le faisant mon esprit enchanté. On y voit par endroits quelques traits de Satire,...read more

  • Société des amis Des Noirs

    La Société des Amis des Noirs est une association créée le 19 février 1788 qui avait pour but l'abolition immédiate de la traite des Noirs et non de l'esclavage; d'une part dans le souci de maintenir l'économie des colonies françaises, et d'autre part dans l'idée qu'avant d'accéder à la liberté, les Noirs devaient y être préparés, et donc éduqués. L'adresse à l'Assemblée nationale qui vous est proposée ici date du 5 février 1790. The Society of the Friends of the Blacks (French: Société des amis des Noirs or Amis des noirs) was a group of French men, mostly white, which were abolitionists (opponents of Black slavery and the African slave trade). The association...read more

  • George Sand

    Sur l'avis de son beau-père, malgré sa réticence, le laboureur Germain, veuf de vingt-huit ans, va se rendre à Fourche pour rencontrer celle qui deviendra peut-être la nouvelle mère de ces trois petits enfants, la fille du père Léonard, jeune veuve elle aussi. Apprenant ce déplacement, la mère Guillette demande qu'il emmène avec lui sa fille, Marie, qui s'en va travailler comme bergère dans la région. En cours de route, la nuit tombe. Le brouillard se lève et les voilà perdus, dans les bois, au bord d'une mare... His father-in-law insisting upon it, Germain goes to Fourche to meet a young widow who might become the new mother of his three children. Doing so, he...read more

  • Charles Marie Rene Leconte De Lisle

    Leconte de Lisle est né à l'Île de Bourbon. C'est là que ses yeux d'enfant se sont emplis des couleurs et des formes des paysages prestigieux de l'Orient. Une nature sans tendresse, à la lumière implacable, aux faces énormes et aveugles, éveilla dans son âme cette idée obsédante de la fatalité, qu'il devait retrouver au long de l'histoire. Tout ce que l'Orient dans sa lourde immobilité traîne depuis des siècles de renoncement à l'impossible bonheur et de goût de la mort s'ajouta par ailleurs en lui à son pessimisme natif. (Extrait de la notice de l'édition de 1920) Leconte de Lisle was born on the island of Réunion. His verse is clear, sonorous, dignified,...read more

  • Jeanne Marie Leprince de Beaumont

    Jeanne-Marie Leprince de Beaumont est considérée comme le premier écrivain à avoir volontairement adopté un style simple réellement adapté aux jeunes lecteurs. Bien qu’elle exprime sa méfiance envers les contes qu’elle considère « pernicieux pour les enfants », c’est surtout par ce genre qu’elle est encore lue. C’est dans Le Magasin des enfants, publié en 1757, que figure un conte, abrégé de la première version écrite par une autre romancière, Gabrielle-Suzanne de Villeneuve, qui lui apportera la renommée : La Belle et la Bête. (adapté de...read more